Pour contacter Charles Willeime,


 vous pouvez simplement laisser un commentaire
 sous une vidéo de notre
chaîne youtube.


    ou vous pouvez m'écrire par email privé
 à l'adresse ci-dessous:  

 
Willeime

 
    Toutefois avant de m'écrire, merci de consulter la FAQ ci-dessous,
répondant aux questions les plus fréquemment posées par les lecteurs ou internautes
:

Enfin, pour des demandes d'échanges en Live sur Youtube (ou autres plateformes)
consultez mes instructions/conditions d'échanges à la fin de cette page
et contactez moi par email afin de fixer un RDV à l'avance



             Questions personnelles sur l'auteur
                  - Avez-vous fait des études de philosophie ? Etes-vous professeur ?
                  -
Pourquoi en dîtes-vous si peu sur vous ?

             Questions pratiques sur l'ouvrage
                  -
A qui s'adresse cet ouvrage ? Quels sont vos objectifs ?
                  - Comment vous citer ? Puis-je copier un passage sur mon blog ?
                  -
Quel âge a votre texte ?

             Contradicteurs
                    - Ma réponse automatique pour 95% des messages reçus.
                    - Vous avez tort ! Vous devriez vous ouvrir à des idées différentes...
                    -
Je ne veux pas vous dévoiler ma critique, si vous ne me confirmez pas avant...
                    - Tel auteur pense différement de vous... Que pensez-vous du livre de... ?
                    - Que pensez vous de Michel Onfay, Allan Armsann, Oleg de Normandie...ect

             Débat           
                     - Pouvons nous débattre par audio en live publiquement ?
                     - Pouvons nous discuter par audio en privé non-enregistré ? (Avez-vous un server Discord ?)
                           



Questions personnelles à l'auteur


    Question: Avez-vous fait des études de philosophie ? Etes-vous professeur ?

    Willeime: J’ai un doctorat scientifique, mais je n'ai pas de diplôme universitaire en philosophie. J'ai réalisé que ce cursus supplémentaire me serait d'une faible utilité pour l'écriture de la présente oeuvre. Spinoza et Nietzsche n’avaient pas de diplôme en philosophie, ni n’ont exercé comme professeur de philosophie dans une université de leur vivantGiordano Bruno et Feuerbach ont également vécus très en marge des institutions académiques. Giordano Bruno se déclarait ironiquement "académicien d'aucune académie".
         Il a été pris la mauvaise habitude d'accorder systématiquement le titre de "philosophe" aux individus qui ont un diplôme de philosophie, alors qu’être un érudit, un commentateur, un intellectuel ou encore un historien des idées est certes honorable mais cela ne fait pas de vous un authentique amoureux de la sagesse.
    Du monde universitaire, je retiens donc surtout le sérieux dans l'étude approfondie des textes, et
la connaissance des auteurs. Après, je philosophe seul, en esprit libre, du plus profond de mon âme pour sauver cette existence, animé par le désir d’atteindre la plus complète compréhension des choses et de moi-même. C’est une activité où je dispose d'une entière liberté, et qui ne subit pas les retenues ou les contraintes imposées par les nécessités d'une carrière professionnelle. C’est la vraie philosophie, placée au centre de l’existence, telle qu’elle était pratiquée dans l’antiquité, avant qu'elle ne soit détronée par la religion et reléguée à n'être que la servante de la théologie.


 
       Question: Pourquoi en dîtes-vous si peu sur vous ?

    
Willeime: Vous trouverez une autobiographie philosophique dans l'avant-propos et dans l'après-propos de l'amour de la Raison universelle. Je raconte également quelques histoires sur mes premières intuitions et sur mon cheminement intellectuel dans mes entretiens enregistrés disponibles sur youtube ; mais je dévoile effectivement assez peu de choses, pour la simple raison qu'il m'est apparu plus sage, pour le moment, de dissocier ma réflexion philosophique de mes autres activités, afin de ne pas être gêné, et pouvoir conserver ainsi mon entière liberté de pensée et d'écriture. Un jour, peut-être, j'en dirais plus sur moi, mais cela n'aura de toute façon que peu d'importance... Je ne recherche pas la vaine gloire procurée par les salons ou les médias de masses. Je ne souhaite que transmettre ce que j’ai redécouvert aux êtres capables de le comprendre, de le critiquer intelligemment et peut-être aussi de l’aimer, d’où l’accès gratuit à mon essai. Enfin, comme au fond mes idées sont une reformulation d'un courant de pensée millénaire, je suis seulement un rénovateur pour cette époque, et je n'ai donc pas besoin d'être moi-même une idole pour incarner ces idées aux yeux de tous. Des idoles très connues existent déjà pour cela. Mon ouvrage peut ainsi tout à faire servir de porte d'entrée pour découvrir la pensée philosophique d'Einstein, de Spinoza, d'Epicure, de Démocrite...



Informations sur l'ouvrage


  Question: A qui s'adresse cet ouvrage ? Quels sont vos objectifs ?

     Willeime: J'ai d'abord écrit ce texte pour moi-même, comme effort pour aller au bout de ma propre réflexion. Ensuite, en le rendant public, ma première ambition est bien moins d'essayer de convaincre les partisans des philosophes que je rejette, les religieux, et ceux qui sont dans l’erreur, que de déjà aider mon camp philosophique, en lui redonnant de la vigueur. En effet, beaucoup de personnes ont les germes du rationalisme intégral en eux, mais cette position est généralement affaiblie par manque de connaissance et de réflexion. Le rationalisme intégral n'est pas un sujet à la mode dans le monde intellectuel contemporain, et il manque également un ouvrage de référence, récent et accessible, synthétisant cette position.
    
En effet, les textes de Démocrite, Epicure, Einstein sont trop éparpillés en différents lettres ou fragments pour pouvoir servir facilement de référence. Il n’y a que Spinoza qui ait véritablement une grande oeuvre reconnue: l'Ethique, mais ce livre jadis écrit avec le vocabulaire de la scolastique est trop difficile d’accès pour le grand nombre, et n'est pas suffisamment clair, ni même totalement satisfaisant sur certains points, surtout pour notre époque. Aujourd'hui, on veut pouvoir penser avec l'image du monde apportée par les sciences de notre siècle (le big-bang, la physique quantique, la relativité, l'évolution, la neurobiologie), et l'on ne peut plus se satisfaire de la substance, des modes et attributs, même si rétrospectivement, la position que je défends peut être vue comme une réactualisation et un prolongement du courant de pensée dont Spinoza est l'un des plus éminent représentants.
    C'est donc pour pallier à ce manque que j'ai écrit l'Amour de la Raison universelle. Le livre s'adresse donc d'abord aux scientifiques et amateurs de vulgarisation scientifique dont la pensée philosophique cherche à se construire, ainsi qu'aux philosophes rationalistes, spinozistes ou autres autres partisans des Lumières cherchant une version réactualisée répondant aux enjeux et problématiques actuelles de notre compréhension du réel. J'ai écrit cet ouvrage sans jargon, le plus simplement possible, mais sans en sacrifier le contenu. Mon livre devrait ainsi permettre à tous ceux qui sont attirés par cette conception de la réalité d’y trouver les arguments rassemblés.
    Par la suite
, si nous sommes suffisamment nombreux à défendre cette vision des choses, et à éclairer autour de nous ceux qui peuvent l’être, ceci aidera à redonner progressivement sa place à cette position philosophique trop souvent négligée, ignorée et mal comprise dans le monde intellectuel contemporain, et pourtant si importante dans l'histoire de la pensée. J'invite ainsi les personnalités connues (scientifique, intellectuel, polémiste, artiste...), qui ont accès à des médias plus larges et qui partagent cette conception, à se réclamer publiquement du rationalisme intégral (d'Einstein, de Spinoza, et/ou éventuellement de Willeime...) ou au moins à savoir y faire référence même éventuellement de façon prudente ou critique. J'invite les disciples courageux, si leur situation professionnelle/familiale le permet, à en parler autour d'eux, et via leurs réseaux sociaux. J’invite les musiciens, dessinateurs, cinéastes, écrivains et tout autre artiste qui se reconnait dans notre courant à s'en inspirer pour ses oeuvres, afin de le faire vivre et de le populariser.

    J'aspire à un nouveau courant des Lumières. Mais de même que l'ancien courant des Lumières a été porté et façonné par des dizaines de penseurs, j'appelle donc d'autres à travailler de concert afin de promouvoir plus largement ce courant de pensée, au-delà de nos particularités individuelles.



        Question: Comment faire pour vous citer ?

Références commerciales de notre livre disponibles sur l'édition en librairie.


        Question: Puis-je copier un passage sur mon blog ?

       Willeime: Oui, je vous y invite même. Merci toutefois de citer la source (l'adresse internet et le nom de l'ouvrage). Mon livre est certes disponible en libre accès, mais il a tout de même fait l'objet d'un dépôt légal, et est donc protégé par le droit d'auteur contre la copie et la fausse appropriation.


       Question: Quel âge a votre texte ?

       Willeime: J'ai débuté l'écriture en 1999, mais comme celle-ci s'est accompagnée de profondes recherches bibliographiques, elle s'est étalée sur 10 ans. Une préédition de l'ouvrage est disponible sur internet depuis la fin de l’année 2009. Elle a subi quelques ajouts et corrections depuis, notamment pour prendre en compte des découvertes scientifiques plus récentes.


       Question: Quels sont vos opinions politiques ? Je vous trouve pas assez à droite ou pas assez à gauche...

       Willeime: Je ne suis pas un militant politique. Je traite en premier lieu de philosophie et de religion sur ma chaine, pas de politique, ni d'économie. Si certains sujets sociétaux, politiques, économiques et historiques sont malgré tout abordés, c'est avant tout principalement comme conséquences et illustration d'idées philosophiques et religieuses. Je mentionne les mauvais exemples des nazis et des communistes (histoire admise du XXe siècle), mais sans me positionner plus clairement sur les étiquettes politiques. Certes, je rappelle que les Lumières (dont Spinoza) sont plutôt libéraux à l'origine (libéral au sens philosophique, ce qui n'implique pas de soutenir l'exil fiscal ou d'admirer les riches juste parce qu'ils sont riches), que Nietzsche était anti-judaïque tout en étant anti-antisémite, et que je cite Voltaire pour sa critique religieuse pas pour ses positions sociales. Bref, les implications "politiques" de mes remarques sont plus complexes et plus nuancées que le simple objectif du militant droite/gauche. Donc, certaines de mes remarques seront toujours perçues comme trop à droite ou trop à gauche pour certains, même si je critique certaines valeurs classées à droite et d'autres classées à gauche, tout en défendant aussi des valeurs de droite et d'autres de gauche. Donc, les étiquettes "droite" et "gauche" ne sont pas celles qui me définissent le mieux. Je ne me revendique pas non plus d'un centre mou chrétien, mais je me définis comme un rationaliste, un païen éclairé, une lumière radicale proche du courant épicuro-spinoziste, mais je ne me revendique pas d'une doctrine ou d'une couleur politique particulière et encore moins d'aucun parti actuel.



Contradicteurs      
 

        Ma réponse automatique pour la majorité des messages reçus:

     Willeime: Merci pour votre message, mais nous vous demandons de le reformuler, car en l'état nous ne pouvons vous répondre parce que votre message comporte un ou plusieurs problèmes hélas trop souvent rencontrés. Merci donc de revoir votre copie si vous espérez une réponse, car celle-ci contient au moins une des anomalies suivantes:

1 - Vous êtes libre d'exprimer votre désapprobation et vos critiques avec moi, mais je constate un défaut d'argumentation, d'explication, de raisonnement de la part des contradicteurs...  Me montrer simplement le triste spectacle de votre incapacité à accepter mes idées, doublée de votre incapacité à les réfuter, dessert votre crédibilité plus que la mienne.

2 - Merci de ne pas m'accusez de dire ce que je n'ai jamais dit. Merci de ne pas déformer mes propos et ma pensée en les caricaturant. Merci donc de vous appuyer sur des citations précises issues de mon essai https://www.willeime.com/RaisonUniv.pdf (ou de mes vidéos en précisant le timing) pour construire votre réfutation.

3 - Merci de respecter le sens des mots tels qu'ils sont admis couramment dans le dictionnaire. Ne tordez pas le sens des mots pour nous imposer vos préjugés. Précisez vos définitions si besoin. Si vous n'êtes pas rigoureux intellectuellement, on ne va pas pouvoir avancer.

4 - Exposez un raisonnement percutant et concis avec des arguments clairement compréhensibles en respectant bien le sens des mots. Relisez vous avant d'envoyer votre message. Si vous vous appuyez sur un auteur connu, restituez s'il vous plait le coeur de son argumentation (selon vous) et merci de citer des références précises permettant de vérifier vos affirmations le concernant. Attention, les arguments subjectifs du genre "il faut l'éprouver", "je le ressens" ne sont pas communicables et ne sont donc pas recevables dans une discussion. Seuls les arguments objectifs sont admissibles.

Ceci étant dit, au plaisir d'échanger et de confronter nos vues si vous êtes capable d'une critique claire, argumentée, compréhensible et concise.

Charles Willeime, philosophe

Site web du philosophe Charles Willeime  https://www.willeime.com/
Information de Contact  https://www.willeime.com/contact.htm
Chaine youtube du philosophe Charles Willeime  https://www.youtube.com/@willeime
Essai philosophique l'Amour de la Raison Universelle https://www.willeime.com/RaisonUniv.pdf
https://books.google.fr/books?id=HSiEEAAAQBAJ
Notre Playlist contre le judéo-islamo-christianisme ttps://www.youtube.com/playlist?list=PLtkbLhvKnsQxxaU1Q2PIdM0ZreUBbzgwA



        Question: Vous avez tort ! Vous devriez vous ouvrir à des idées différentes...

   
Willeime: Je ne m'adresse pas particulièrement aux croyants, aux spiritualistes et aux autres enemis de la rationalité. Confucius disait: "sans principes communs, inutile de discuter". Donc, si vous ne vous appuyez pas sur des arguments rationnels, ou des observations validées par une méthode scientifique, inutile de m'envoyer des messages. Je ne recherche pas la discussion avec vous et "je laisse, comme disait Spinoza, chacun vivre selon sa complexion et je consens que ceux qui le veulent, meurent pour ce qu’ils croient être leur bien, pourvu qu’il me soit permis à moi de vivre pour la vérité."
    Je reste en revanche ouvert et même intéressé à la discussion avec tout lecteur, même ceux qui ne partagent pas du tout mes positions et qui voudraient me contester avec des arguments sérieux. On apprend parfois plus d'une confrontation avec un adversaire qu'à se conforter avec ses disciples. Si mes idées vous dérangent, alors je vous invite à produire une réfutation de mon ouvrage et/ou de mes vidéos, et peut-être alors pourrons-nous échanger par la ensuite ?


    Question: "je ne veux pas vous dévoiler ma critique, si vous ne me confirmez pas avant, que vous trouvez un intérêt dans la perspective de vous ouvrir à ma pensée". "Si vous faisiez un pas dans ma direction, je serais prêt à vous entr'ouvrir"

    Willeime: Vu que je ne sais pas de quoi vous parlez exactement, je n'ai pas encore d'avis définitif, mais je dénonce déjà votre méthode de gourou comme hautement suspecte et inacceptable, car elle réclame une forme d'approbation avant de connaître le contenu. Cessez vos hésitations, vos
tergiversations et faites donc éclater votre science plus directement. Soyez bref, efficace et percutant. Le temps que j'ai à vous accorder est limité. Ne le gacher pas. Commencez donc par m'apprendre quelque chose d'intéressant que j'ignore, qui me montre mon erreur, mon ignorance. Je suis certain que cela doit exister sur de nombreux points, même si je doute que cela change de façon notable la conclusion, mais voyez je veux bien même aussi admettre cette possibilité. Je suis un vrai philosophe. J'aime la vérité plus que tout et on apprend parfois plus d'une confrontation avec un adversaire qu'à se conforter avec les siens. Alors allez-y, mettez-moi nu ou au moins étonnez-moi ! Je n'attends que d'admirer votre science, mais je suis fatigué de lire votre bablabla introductif soporifique et vos précautions méthodologiques vides de tout contenu probant qui me réclament une forme de soumission/approbation préalable sur un inconnu, méthode employée par les charlatans et les imposteurs dont, vous le reconnaîtrez, le camp anti-rationaliste est rempli.



        Question: Tel auteur pense différement de vous. Que pensez-vous du livre de... ?

       Willeime: Si vous avez lu un auteur chez qui vous avez trouvé des idées différentes des miennes et dont vous voulez discuter, votre message est le bienvenu. Je vous préviens toutefois que je ne reconnais pas l'argument d'autorité. Je ne reconnais que la logique et la cohérence des idées, aussi si vous vous appuyez sur un auteur que je peux ne pas connaître, merci de restituer le coeur de son argumentation, et si possible citez/précisez le texte source. En revanche, il est inutile de m'interroger sur des ouvrages ou des auteurs si vous ne les avez vous-même pas lu, car je ne suis pas disponible pour vous faire des fiches de lecture.


        Question: Que pensez vous de Michel Onfray, Allan Arsmann, Raphael Enthoven, Oleg de Normandie...  ?

Voyez mes lettres ouvertes à d'autres auteurs / youtubers: (Allan Arsmann, Irréductible Athée, Oleg...)

Voyez ma page: Démasquer les faux rationalistes (Onfray, Enthoven...)




Demandes de participation à un débat public (et demande d'échanges privés)



       
Question: Pouvons nous débattre par audio en live publiquement ?

    Willeime: J'ai déjà accepté par le passé. Je peux organiser ou participer à des émissions audios enregistrées qui seront éventuellement ensuite diffusées publiquement sur ma chaîne youtube ou ailleurs. Je préserve l'anonymat de mes interlocuteurs si nécessaire.

Vous êtes libre de me proposer un sujet de discussion en relation avec mon essai ou mes vidéos, et en préparant quelques questions. Si je vois que vous avez bien travaillé le sujet et que l'échange a l'air potentiellement intéressant, je ferrais peut-être une tentative en live ou enregistré avec vous. Mais si vous n'avez pas bien pris connaissance de mon travail, et travaillé le sujet par vous-même avec d'autres auteurs, l'échange risque d'être limité. Si vous avez débattu par le passé avec d'autres, envoyez moi un lien que je vois ce que vous donnez.

Je prévilégie donc les demandes venant  de personnes ayant un ouvrage publié ou une chaine youtube de qualité avec une audience. Si vous n'avez aucune production publique, alors j'envisagerais une discussion avec vous uniquement si vous avez lu entièrement mon ouvrage et si vous m'avez envoyé des messages de très bonne qualité me démontrant que vous avez une réflexion et des connaissances approfondies permettant un échange de bon niveau avec moi. En revanche, que vous soyez pour ou contre mes thèses ne fait pas parti de mes critères de sélection. C'est la qualité de l'échange que nous pouvons avoir qui m'intéresse.

Enfin, l'expérience m'a apprise qu'il est difficile d'avoir des interlocuteurs de bon niveau permettant de produire un échange vraiment de qualité. Mes tentatives passées restent médiocres, en partie aussi de ma faute. Je ne suis pas assez entrainé à la joute verbale. Je ne m'exprime pas toujours le plus clairement et le plus exactement en réponse spontanée. Je reste un penseur lent et je crois être meilleur dans mes vidéos solo, et surtout à l'écrit dans mon essai. Donc, si le débat audio reste un outil de promotion ou d'échange ponctuel, ce n'est pas du tout le coeur de mon travail, ni le meilleur de ma production.


        Question: Pouvons nous discuter par audio en privé non-enregistré ? Avez-vous un server Discord ?

    Willeime: Je décline désormais les demandes d'échange audio secrètes, en privé. Trop chronophage pour toucher si peu de personnes et pour généralement découvrir que vous n'avez en fait pas bien lu mon essai et/ou bien écouté mes vidéos. Au lieu donc de me solliciter pour une dicussion cachée, produisez donc déjà quelque chose de valable publiquement (au moins sous pseudo), pour ou contre moi, et après on pourra peut-être envisager d'échanger. J'ai créé un Serveur Discord car cela m'était souvent demandé, mais donc moi je ne l'utilise pas.



Page principale du site du philosophe Willeime